Inspiré par le monde et son organisation, l’homme et son comportement, le langage et sa fonction, mon travail est  investi des « humeurs » de notre société et des « valeurs » de notre histoire. Je trouve au sein de l’étude des mécaniques et des systèmes (sociaux, psychologiques, culturels…) une source variée et inépuisable de créativité.

Mon expression demeure encline aux analogies et aux symboles. La figuration et l’abstraction se marient afin de mettre en scène mon propos. J’y évoque le décalage entre la nature de l’homme et sa condition qui se traduit parfois par un malaise, une angoisse ou un vague à l’âme. Parfois tiré de l’Histoire, parfois de la mienne, j’explore les facettes de la mélancolie et de la nostalgie.

Même si l’utilisation du métal et du bois demeure récurrente, les matériaux exploités changent régulièrement pour s’adapter à la nature de mon propos. La sculpture peut laisser place à la peinture où des matériaux apposés nourrissent le contenu graphique. J’utilise les possibilités d’un synthésisme esthétique contemporain afin toucher à ce qui me parait le plus important : l’essence de l’œuvre.